Envie de changement ? Vous souhaitez peindre ou repeindre votre chambre, votre cuisine ou même l’extérieur de votre maison ? C’est possible, suivez les conseils des Pros pour éviter les pièges et obtenir le résultat souhaité.

  • Choisir la bonne formule

De nombreux critères sont à prendre en compte avant de peindre une pièce et de choisir le type de peinture la plus adaptée : taux d’humidité, risques de projections, différences de température,… Ces variables dépendent de l’usage de la pièce à laquelle elle est soumise, en effet les salles de bains sont des pièces humides où de la condensation apparaît facilement et les cuisines sont souvent exposées à des projections alimentaires.

Des peintures sont spécialement conçues pour répondre à ce type de facteurs et grâce à leur formule chimique, elles permettent de résister à ces attaques et aux nombreux lavages aux produits détergents auxquels elle sera soumise.

 

Il existe par exemple, des peintures anti humidité : peinture isolante et hydrofuge pour des lieux régulièrement humides, idéales pour les salles de bains notamment. Sa formule forme un film protecteur sur la paroi et empêche l’eau de s’infiltrer. Certaines, renforcées en ciment blanc absorbent l’humidité et assèchent l’atmosphère de la pièce.

Pour les zones à risques de projections alimentaires et tâches de graisses, il existe des peintures acryliques, peinture à l’eau qui offre une protection extrême aux tâches culinaires et de produits ménagers. Elle s’applique en deux couches sur tous supports neufs ou à rénover de la cuisine et résiste à de hautes températures.

Il faut donc être attentif au choix de peinture en évaluant les conditions qu’exige la pièce.

  • Préparer le terrain

Avant de commencer à peindre, il faut s’assurer de la propreté et netteté des murs. Cela signifie de bien nettoyer les surfaces qui vont êtres peintes et recourir à l’utilisation d’un nettoyeur à haute pression pour les zones les plus délicates. Vous allez pouvoir rendre vos murs les plus lisses possibles et enlever toutes saletés qui pourraient obstruer les pores du mur. Cette étape primordiale permet de supprimer les anciennes zones de peinture dégradées qui empêcheraient l’adhésion de la nouvelle couche qui va être déposée.

Lorsque votre façade est bien nettoyée, repérer les fissures visibles pour pouvoir les combler. Appliquer une couche d’enduit sur chacune d’elles dans le but d’obtenir des surfaces égales prêtes à être recouvertes, ainsi la nouvelle couche de peinture ne pourra que mieux adhérer.

Il est important de distinguer les différentes termes employés qui aboutissent à différentes finitions :

  • Les peintures mates : elles couvrent les petites imperfections mais ne sont généralement pas lessivables, on les évite donc dans les pièces humides ou exposées aux projections alimentaires.
  • Les peintures brillantes : elles renvoient fortement la lumière et sont avantageuses pour agrandir l’espace mais n’épargnent aucune maladresse. Elles doivent être appliquées avec précaution et plusieurs couches sont nécessaires pour un résultat irréprochable.
  • Les peintures satinées : ce sont les plus utilisées du fait qu’elles conviennent à tous les supports et toutes les pièces !
  • Qualité de la peinture

Les peintures professionnelles utilisées par les entreprises de peinture coûtent évidemment plus chères mais sont d’une qualité supérieure à celles des grandes surfaces de bricolage et bénéficient d’une meilleure tenue sur le long terme. Il faut donc évaluer les avantages à choisir une peinture de professionnelle qui vous évitera de renouveler cette opération plus rapidement que si vous choisissez une peinture de qualité inférieure.

Il est important de distinguer les deux grands familles de peinture :

  • Les peintures à l’eau également appelées « vynilique », composée principalement d’eau est la plus utilisée du fait de sa facilité d’application et d’entretien. Elle est inodore, sèche rapidement mais vieillit mal dans le temps.
  • Les peintures à l’huile, dites glycérophtalique sont elles composées de résines et solvants très puissants. Elles sont connues pour leur forte adhérence et résistance à l’humidité.

ll est cependant conseillé d’éviter les peintures murales « glycéro », donc à l’huile concentrées en  résine synthétique, pigments et additifs. Après séchage, des substances néfastes pour l’environnement mais surtout pour la santé émanent de cette peinture, il faut donc éviter de l’appliquer dans les chambres d’enfants, de femmes enceintes ou les personnes rencontrant des problèmes respiratoires.

La peinture glycéro finira par disparaître pour être remplacée par des peintures de types acryliques.

Trouver un peintre qualifié

Par manque d’équipements et de méthodes, ou simplement de temps, il n’est pas toujours évident de se lancer dans un tel chantier …

lesprosduquartier.fr vous propose des peintres recommandés sur Bordeaux par vos voisins et vous précise leurs certifications correspondant à votre besoin.

Nous faisons le suivi d’intervention pour vous assurer le meilleur service de la part de l’artisan, profitez-en c’est gratuit !